Rechercher
  • matbauwens

De l'usage du pissenlit en Médecine Chinoise.





Le pissenlit est connu comme étant une mauvaise herbe qui envahit les pelouses. Et pourtant, c’est justement parce qu’elle est sauvage que cette herbe a autant d’efficacité en phytothérapie. Et le fait qu’elle soit une espèce envahissante et durable (de mars à novembre) est un véritable cadeau de la nature, car on peut la trouver presque partout.

Cette herbe est aussi bien utilisée dans la phytothérapie européenne que chinoise. C’est bien entendu la chinoise que nous allons surtout aborder ci-dessous. Notons qu’en Chine le pissenlit est rarement mentionné comme aliment, il est en revanche toujours inscrit dans les ouvrages de pharmacopée chinoise. Les espèces Taraxacum mongolicum, dit pissenlit asiatique, Taraxacum formosanum, et Taraxacum officinale sont utilisées en médecine chinoise.

Indications du pissenlit en médecine chinoise

Nous allons utiliser ici les concepts et le vocabulaire de la médecine chinoise, la section suivante utilisera ceux de la médecine moderne.

Avant de voir ses indications, il est obligatoire de connaitre les propriétés du pissenlit en médecine chinoise. Il est de nature froide et de saveur amère et douce. Ses actions entrent dans les méridiens du foie et de l’estomac. Du fait de sa nature froide et de sa saveur amère il n’est pas adapté pour tout le monde (sensation de froid dans l’estomac, personne frileuse… voir les contre-indications plus bas).


1) Clarifie fortement la chaleur

Il clarifie l’excès de chaleur sans blesser l’estomac (qui a besoin de chaleur pour la digestion). L’excès de chaleur dans le corps est responsable de plusieurs troubles que le pissenlit peut traiter :

  • Inflammation

  • Gonflement inflammatoire et gonflement au niveau de la tête et des glandes

  • Mastite

  • Furoncle rouge et douloureux

  • Orgelet

Les effets du pissenlit vont en partie vers le foie, les yeux étant associés à celui-ci ils sont concernés également. Le foie s’ouvre au yeux, lorsque le foie est déséquilibré, cela se répercute souvent sur les yeux d’où la capacité de cette herbe à pouvoir traiter les yeux rouges, douloureux et gonflés provoqués par un feu du foie.


2) Désinfecte et détoxifie

Lorsqu’il y a un excès de chaleur avec toxicité, le pissenlit est indiqué pour les manifestations suivantes :

  • Abcès et plaie à la poitrine

  • Abcès et plaie au cou

  • Abcès et plaie intestinaux

  • Abcès du sein

  • Abcès tubo ovarien

  • Présence de pus

  • Mastose du sein

  • Hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)

  • Prostatite

  • Acné sur le visage et le corps

La décoction de pissenlit est alors utilisée oralement et en externe afin de clarifier la chaleur et d’éliminer la toxicité. Cette herbe réduit plus particulièrement les abcès internes et les plaies externes, mais aussi les nodules, surtout lorsqu’ils sont fermes et durs.


3) Élimine l’humidité

Ses actions consistant à éliminer l’humidité et à clarifier la chaleur, lui permettent d’être utilisé lors de :

  • Infection de l’appareil urinaire

  • Cystite

  • Anurie (diminution du volume urinaire à moins de 100 ml par 24 heures chez l’adulte) de type humidité-chaleur

  • Jaunisse de type humidité-chaleur

Effets pharmacologiques (médecine occidentale)

Son action de désinfection et de détoxification permet au pissenlit de lutter contre des bactéries et virus bien connus comme :

  • le Helicobacter pylori responsable de près de 80% des ulcères gastro-duodénaux. Il favorise de multiples maladies si il reste dans l’estomac trop d’années.

  • le Staphylococcus aureus

  • le Streptococcus pneumoniae

  • le Pseudomonas aeruginosa

  • le Shigella spp.

  • le Neisseria meningitidis

  • le Corynebacterium diphtheriae

  • le Mycobacterium tuberculosis

  • l’Escherichia Coli

  • le virus ECHO

  • le Leptospira

Ses autres actions sur le corps sont :

  • Stimule la production de bile

  • Protège le foie

  • Effet diurétique, contient une grande quantité de potassium (ce qui peut être intéressant lors d’hypertension pour contrebalancer le sodium) ce qui lui permet de ne pas affaiblir le potassium dans le corps lorsqu’il est utilisé comme diurétique.

  • Léger laxatif

  • Inhibe la progression des cellules cancéreuses

Dosage

De 9 à 50g en décoction.


De hauts dosages peuvent entrainer une diarrhée bénigne ou une gastrite. Des réactions allergiques ont aussi été constatées pouvant entrainer des nausées, des vomissements, une gêne abdominale, une légère diarrhée.


Des dermatites de contact ont été signalées suite à une exposition répétée au jus de pissenlit (prurit, sensation de chaleur, urticaire). Elles restent toutefois très légères.

Le bon sens et l’observation de signaux d’alarme de notre organisme est donc importante, comme pour toute utilisation phyto, d’huile essentielle, etc…


On utilisera la décoction en interne ou en externe jusqu’à disparition des symptômes sans toutefois excéder 3 semaines d’utilisation, 9 jours si les dosages sont importants.


Contre-indications

Le pissenlit est contre-indiqué chez les personnes ayant :

  • Une sensation de froid dans l’estomac,

  • Des diarrhées lientériques ou des selles molles,

  • Chez les personnes frileuses,

  • Un hypofonctionnement du système digestif (digestion lente),

  • Des furoncles qui ne sont pas rouges ni douloureux,

  • Du froid dans le sang ; sensation de froid dans l’abdomen inférieur avec douleur en coup de couteau avant que les règles arrivent,

  • Gelures,

  • Tendance à avoir des reflux gastro-œsophagiens

En cas de calculs biliaires ou d’obstruction des conduits biliaires, consulter un professionnel de la santé avant de prendre du pissenlit.


Grossesse

La consommation du pissenlit est permise lors de grossesse.

Notes

Le pissenlit fraichement ramassé (ne pas les prendre sur le bord de la route) a seulement besoin d’être nettoyé avant d’être utilisé. L’effet de refroidissement et d’élimination des toxines de l’herbe fraîche est plus fort que la forme sèche, elle a aussi un plus large champ d’action. Il peut être appliqué en externe, pris en interne ou les deux simultanément ce qui est d’une grande efficacité. Par ailleurs, les feuilles sont plus efficaces pour éliminer l’humidité que la racine. La racine du pissenlit est généralement considérée comme plus efficiente pour éliminer la toxicité que les parties aériennes.

En médecine chinoise, la chaleur toxique est la cause majeure de la propagation du cancer, notamment lors des stades intermédiaire et avancé.

La chaleur toxique entraine des grosseurs, des douleurs locales, de la fièvre, de l’irritabilité, la bouche et la gorge sèches, la constipation, des urines jaunes et des sécrétions malodorantes. Les herbes ayant des propriétés refroidissant peuvent empêcher ces réactions.

Ce type d’herbe inhibe aussi le développement des cellules cancéreuses. Le pissenlit en fait partie, il est surtout utilisé (généralement en combinaison avec d’autres herbes) lors de cancer du poumon avec toux et d’expectorations avec présence de sang, ainsi que lors de cancer du sein de type chaleur.

Il est maintenant largement utilisé pour traiter la mastite, l’hépatite, l’appendicite, les infections urinaires, l’amygdalite aiguë, la trachéite, la laryngite et le rhume (par vent-chaleur). En outre, il peut également réguler le foie et l’estomac, c’est pourquoi il peut être utilisé pour traiter la mastite et les maux d’estomac. Le pissenlit est maintenant utilisé pour traiter de nombreuses maladies inflammatoires, y compris les oreillons, les amygdalites et la mammite.


Bien que cette plante a un goût amer, les Chinois dans les zones rurales ont l’habitude de le faire en tisane, puis de la boire comme un remède pour les maladies oculaires, yeux rouges, les maladies du nez, et les troubles de la miction. Ils utilisent le pissenlit pour traiter de tels symptômes en préparant une décoction de 50g de pissenlit dans deux verres d’eau jusqu’à ce que l’eau soit réduite de moitié. Filtrer et boire le liquide une fois par jour. Dans le traitement des troubles oculaires, ils prennent également une boule de coton imbibée du liquide qu’ils appuient sur les yeux fermés pendant environ une demi-heure par jour. Contrairement à la plupart des herbes chinoises, lorsque le pissenlit est utilisé pour traiter les maladies inflammatoires, les méthodes internes et externes doivent être appliquées, que ce soit dans le traitement de la mammite, de l’amygdalite ou des oreillons.

Selon un rapport publié dans New Chinese Medicine, le pissenlit est efficace pour :


  1. l’indigestion et la constipation chronique

  2. la mastite avant le développement de pustules, par des applications internes et externes simultanément

  3. les premiers stades de morsure de serpent et de piqûres d’insectes avant la pustulation

  4. favoriser la miction dans le traitement des troubles aigus urinaires

Pour ces troubles il a été réalisé une décoction de 35 à 70g de pissenlit frais. Les plus petits dosages produisant peu ou pas d’effet pour ce type de trouble. Le même rapport indiquait également que lorsque le pissenlit est utilisé comme tonique pour l’estomac, 10 à 20 g par jour devrait être utilisé pour une décoction. Mais quand il est utilisé pour traiter les maladies inflammatoires et réduire les gonflements, 20 à 30 g doivent être utilisés.




Remarques ; je ne suis pas médecin et les visées énergétiques et réflexions proposées ci-dessus ne remplacent en aucun cas les recommandations médicales de santé publique de prévention ou thérapeutique.

Mathieu



www.yin-ping-yang-mi.com matbauwens@gmail.com

73 vues
Adresses

60, Av. Molière

1190 Forest

5, av. des Chasseurs

1410 Waterloo

Sur RDV uniquement

T: 0485/82.63.40

@: matbauwens@gmail.com

Nous trouver

© 2016 par Chi Nei Tsang. Créé avec Wix.com