Rechercher
  • matbauwens

Immunité acquise ou vaccinale ?

Puisque nous sommes quasiment dans une guerre de religion, parlons un peu de la notion de « péché antigénique originel»...

En quoi cela consiste-t-il ?

Michaël Worobey, professeur de biologie évolutive à l'Université de l'Arizona, l’explique comme ceci : « Fondamentalement, je pense au péché antigénique originel comme une sorte de hiérarchie dans la mémoire immunitaire, ce qui signifie que vous augmentez de préférence ce que vous avez vu auparavant, au détriment du développement de réponses aux nouvelles choses »

Ce mécanisme fait référence au fait que, lorsque notre système immunitaire est confronté pour la première fois à un agent infectieux, comme un virus, il va construire une réponse contre lui et s'en souvenir grâce à la mémoire immunitaire. Ce mécanisme est la plupart du temps utile, mais il peut parfois se retourner contre nous, par exemple quand le système immunitaire rencontre une version légèrement différente du même agent infectieux. Dans ce cas, notre mémoire peut se "piéger" elle-même en privilégiant les défenses érigées lors de la première, plutôt qu'une nouvelle réponse plus adaptée au virus mutant. Et donc, avec le vaccin, le système immunitaire garde en mémoire le « mode d’emploi » pour fabriquer les anticorps contre la protéine Spike « originelle vaccinale » Lors d’une infection ultérieure avec un variant ayant fortement muté au niveau de la protéine Spike, notre système immunitaire pourrait fabriquer des anticorps totalement inefficaces contre cette nouvelle protéine Spike...

Et ne plus déclencher la fabrication de nouveaux anticorps efficaces contre la nouvelle protéine Spike.

Le système immunitaire deviendrait donc moins compétent qu’en l’absence de vaccination Et les vaccins futurs dirigé contre les mutants seraient moins efficaces... A ce stade, il est important de se souvenir que, lorsque l’on s’immunise « naturellement » par la maladie, nous fabriquons des anticorps contre plus d’une vingtaine d’antigènes différents de la protéine Spike.

Notre mémoire immunitaire se construit donc sur toute une série d’antigènes différents. Cela plaide pour une bien meilleure efficacité contre les variants.

Quand on pense que certains médecins ont été accusés d’eugénisme parce qu’ils suggéraient de laisser les personnes en bonne santé, sans facteurs de comorbidité, s’immuniser naturellement tout en protégeant spécifiquement les personnes à risques, on se dit que cette notion de péché antigénique originel pourrait changer la donne... ————————— https://www.statnews.com/.../next-generation-covid-19.../ ————————— Et l’article du Vif sur le sujet (en français) https://www.lexpress.fr/.../covid-19-les-futurs-vaccins...

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Tout homme bien portant est un malade qui s’ignore

Kaarle Parikka (Kairos presse, 10 Mars 2021) Imaginez une société dystopique, où chaque citoyen est contraint à une série de conduites limitant non seulement ses libertés individuelles, mais collec